Nord-Kivu: OLPA exige la libération immédiate d’un journaliste à Walikale

Spread the love

OLPA exige la libération immédiate et inconditionnelle de Benjamin Mutiya, journaliste à Radio Télévision communautaire de Walikale (RTCWA), station communautaire émettant à Walikale, territoire situé à 135 kms de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Benjamin Mutiya a été convoqué, le 14 décembre 2017, au bureau local de l’Agence nationale des renseignements (ANR/Walikale). Sur place, le journaliste a été soumis à un interrogatoire de près de deux heures par un des responsables locaux de l’ANR. Il accuse le journaliste d’outrages aux autorités, d’incitation à la haine et d’atteinte à la sureté de l’Etat, pour avoir diffusé une émission à téléphone ouvert intitulée « changement de mentalité », le 13 décembre 2017 à 20 heures (heure locale). Au cours de cette émission animée par  Benjamin Mutiya, les auditeurs ont émis des vives critiques sur la gestion du territoire de Walikale par Madame Marie-Claire Bangwene, administrateur du territoire.

Eu égard à ce qui précède, OLPA condamne l’interpellation injustifiée du journaliste. Cet acte constitue une atteinte à la liberté de presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Par voie de conséquence, OLPA exige la libération immédiate et inconditionnelle du journaliste.

Enfin, OLPA exhorte les autorités de la province du Nord-Kivu à favoriser l’exercice de la liberté de presse dans cette partie du pays.

This post has already been read 325 times!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *